Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tournoi de Rouen - 12 et 13 Novembre 2011

15 Novembre 2011 , Rédigé par LordsBS Publié dans #Softball

 

Rouen-2334.JPG

 

 

Petite innovation pour le compte rendu de ce week end riche en émotions. Le club donne la parole à l'un des joueurs qui à pu vivre les rencontres au plus prés et surtout nous fait bénéficier de son regard neuf et frais sur cette discipline qu'il pratique pour la 2° année seulement. C'est donc Nicolas, néo pitcher qui nous narre les Aventures des Lords chez les Hauts Normands ...

 

 

Samedi 12 novembre, 11h00 du matin, Station « Les Près » à Villeneuve d’Ascq. C’est le point de rendez vous donné pour partir à Rouen participer au tournoi de soft, le premier gros rendez-vous de la saison.  Nous sommes dix à être prêts au départ.

Euuuhhhh en fait non, nous sommes neuf, il manque un Lords à l’appel, ayant oublié l’heure du rendez-vous… 

 

C’est donc une escale à côté d’Arras qui attend les Lords composés d’Eric, Dany, Gwen, Marie, Simon, Antoine, Babeth, Clémentine (une joueuse en renfort nous venant de Frameries), Chris et moi. C’est avec beaucoup de dignité (Chris), que je vais taire le nom (c’est Chris j’vous dis) dudit retardataire (Ca fait déjà deux fois que je vous dis qu’il s’agit de Chris !!!).

Une fois récupéré, nous pouvons enfin prendre la route de Rouen pour débuter notre tournoi.

 

A peine arrivés, nous apprenons que nous devons changer de salle pour affronter l’équipe de Rouen 2.

Nous faisons une rapide visite des petites rues Rouennaises pour débuter cette première rencontre. Gwen assure aux lancers et permet à l'équipe de remporter ce premier match.

 

Rouen-12.jpg

Rouen 11

 

Une heure après, nous jouons face à la jeune équipe de Saint-Lô. C'est Clémentine qui affronte les batteurs adverses, tandis que le lanceur de Saint-Lô sacrifie totalement la précision au profit de la puissance, ce qui permet de prendre un peu d'avance. On arrive à la dernière manche et j'entend mon nom prononcé, je vais lancer pour finir le match. Un peu tendu, premier match qui compte vraiment où je lance. Je me fais un peu peur en accordant deux buts sur balles mais finalement ça passe de justesse. Cette victoire permet à l'équipe d'être automatiquement qualifiée pour les demi-finales. L'équipe est plutôt satisfaite et joyeuse de cette bonne nouvelle.

 

Rouen-02.jpg

 

Maintenant, nous devons changer de salle pour aller affronter Nevers pour le classement de la poule des premiers de groupe. Pour ce troisième match, j'ai le droit de me reposer et ainsi de prendre quelques photos de l'équipe. Le match est difficile, Nevers marquant sur plusieurs manches avant que les Lords arrivent à recoller au score sur une manche à 4 points. Malheureusement Nevers marquera encore pour s'adjuger la victoire.

 

Rouen-01.jpg

Rouen-04.jpg

 

Nouveau changement de salle (encore...) et voici Rouen 1. Je joue en troisième base pour la première fois, et là encore le match va se solder par une défaite. L'équipe de Rouen 1 est la championne en titre du tournoi et se défend très bien, mais c'est bien de la frustration que je ressens. L'impression d'avoir été plutôt inutile à l'équipe.

Cette première journée se finit donc tardivement avec un bilan de deux victoires et deux défaites et des demi-finales à jouer le lendemain. J'espère que je saurais être un peu plus performant, un peu déçu de ne pas avoir fait autant de progrès que je l'espérais.

C'était sans savoir ce qui allais nous attendre sur la journée de dimanche.

 

Cela dit, en cette soirée, on profite un peu, après un petit apéro avec l'organisation Rouennaise, direction le restaurant en tenue de combat et sentant la transpiration s'il vous plaît. On nous regarde un peu bizarrement, mais on nous accorde une table tout de même (heureusement! ). On refait les matches, on discute, l'ambiance est bonne. On mange un peu tard tous ensemble (ou presque, certains n'ont le droit que de baver devant les plats des autres!) et on tombe sur l'équipe Rennaise, un peu surprise de nous voir encore en short et t-shirt à cette heure là et surtout dans un restaurant.

 

Rouen-20.jpg

Rouen-2329.JPG

 

Arrivée à l'hôtel, accueil sous les applaudissements de Saint-Lô (si si), au moins 4 équipes de soft sont d'ailleurs présentes (Rennes, Saint-Lô, Nevers et nous). Certains jeunes se sentent pousser des ailes avec les filles de l'équipe au détour d'un couloir tandis que d'autres essaient désespérément d'ouvrir la porte de leur chambre (à quasiment deux heures du matin, il devient difficile de tourner une poignée de porte). La nuit sera trop courte et égayée par les ronflements dans quelques chambres. Petits déjeuners avant de repartir à l'assaut et jouer notre place en finale.

 

Nous arrivons à la fin du dernier match de classement qui désignera notre prochain adversaire, Rouen 1 l'emporte face à Nevers en additionnant les morts au sens propre comme au figuré car nous assistons à un "hit by pitch" dans le visage d'une joueuse de Nevers qui mettra quelques minutes à se relever. Nous nous apprêtons donc à les rencontrer, mais même si la défense ne fait pas d'erreur, nous perdons notre demi-finale sur le score de 3-0, n'arrivant pas à passer leur champ intérieur lors des phases d'attaque. Ce match sera un peu douloureux, me prenant une balle en pleine figure mais plus de peur que de mal, le nez et les dents sont toujours à leur place !

 

Rouen-10.jpg

  

Nous regardons donc la seconde demi-finale qui voit la victoire de Rouen 2 sur Nevers et le match de classement pour la dernière place entre deux équipes que nous n'avons pas affronté du week-end : Le Havre et Louviers. Eric en profite pour m'informer que je vais lancer pour la petite finale

Je suis à la fois heureux de lancer et un peu tendu et je pars m'échauffer rapidement.

 

Rouen-16.jpg

 

Ce match débute pourtant bien, les Lords marquent le premier point rapidement et les frappes de Nevers sont toutes interceptées rapidement, si bien qu'à la fin de la cinquième manche nous menons 2-0 en ayant fait 14 retraits sur 14 batteurs. C'est un peu l'euphorie !

La dernière batteuse se présente. Bunt ! Relance en une, Out ! annoncent ensembles les deux arbitres, match terminé. Je sors du terrain tout heureux, ayant réussi, pour moi, un bon match. Mais je vois les arbitres qui se réunissent. Marie annonce elle même que la joueuse n'est normalement pas éliminée, le match reprend donc. Nevers semble d'un coup comprendre que c'est leur chance. Un coup sûr puis ensuite un Home Run leur donne trois points synonymes de victoire.

 

A l'euphorie succède la déception d'avoir perdu le match, la pilule est dure à avaler de perdre à la toute fin mais sans jamais regretter d'avoir pris la bonne décision en fin de match. Nevers n'a pas volé sa victoire et nous n'avons pas démérité sur un match qu'on aurait pu gagné. D'ailleurs les vainqueurs se sentiront même un peu désolés pour nous vu la tournure du match, mais même si la déception est toujours présente il faut reconnaître que c'était un joli scénario.

La finale sera pour moi anecdotique me ressassant la fin du match précédent pendant toute la fin d'après midi. Avec un peu de recul, cela aura été un week-end riche en émotions différentes et aura permis à l'équipe de se rapprocher un peu plus encore.

Le retour vers Lille se fera dans les bouchons mais avec d'excellentes discussions dans les voitures et c'est fatigués que chacun rentre chez soi.

Vraiment un très beau week-end, vivement la suite de la saison.

Commenter cet article